FRANCE

Le départ:

6 mars 2019

 

Les au-revoir ont rythmé cette dernière semaine de préparatifs et nous avons quitté le Pays Bigouden en fin d'après midi.

 

Nous prendrons la route samedi, vers l'Italie.

 

A très bientôt!

Jusqu'au Palais idéal...

10 mars 2019:

Après une parenthèse en Ille et Vilaine, on traverse la France rurale, celle où les villages semblent endormis depuis des années. Le paysage est sans relief, heureusement le ciel est bleu car seuls certains toits de tuiles oranges viennent égayer la vue. 

 

Nous choisissons d'éviter Montluçon en passant par les petites villes, un peu plus au nord. Il fait très beau, les abords de route se font soudain plus boisés et les villages plus animés en ce dimanche. Nous empruntons une départementale où nous ne voyons que des pêcheurs dans les cours d'eau, notre passage surprend trois chevreuils dans un champs à l'herbe rase et nous atteignons notre objectif du jour : passer la ville de Roanne.

 

Le soleil se couche, on se pose en bord de Loire à Balbigny, où nous avons juste le temps de nous dégourdir les jambes avant la nuit.

camion bigousteppes balbigny loire

11 mars 2019:

Le ciel est nuageux mais fait mal aux yeux, quelques rayons de soleil pourraient nous faire croire au printemps mais à l'extérieur, un vent glacial nous bouscule dès que nous mettons le nez dehors! 

 

Nous traversons Saint Etienne en fin de matinée. La ville est peut être charmante en son centre mais sa périphérie est bien triste. On grimpe vers le col de la République à 1161m et nous croyons rêver lorsque l'on voit tomber quelques flocons. L'hiver n'est pas terminé! On s'arrête à l'heure du déjeuner sur les hauteurs près d'une auberge. Enzo ne résiste pas à sauter dans les tas de neige, Altaï non plus. C'est tellement rare chez nous, que quelques flocons nous rendent instantanément euphorique ! 

 

BIGOUSTEPPES ROUTE SAPIN

 

En redescendant dans la vallée, le soleil revient. La route traverse des petites villes aux couleurs du sud, les cerisiers sont en fleurs dans les champs, nous ne sommes plus dans la campagne morose !

 

BIGOUSTEPPES SUD ROUTE CHAMPS

 

Nous arrivons à Hauterives par les chemins de traverses, en milieu d'après midi, c'est ici que nous allons voir le Palais Idéal du Facteur Cheval...

 

bigousteppes chemin campagne route

 

Je crois être tombée en admiration devant une photo avant d'en connaître l'histoire, c'était il y a plusieurs années déjà, en cherchant des illustrations des temples d'Angkor, j'avais été étonné de savoir qu'un palais du genre se trouvait en France mais nous n'avions jamais visité le sud-est. L'occasion était trop belle pour découvrir ce lieu hors du commun: considéré comme une référence mondiale de l'art brut ! 

 

bigousteppes hauterives

 

L'histoire commence en avril 1879, le facteur Ferdinand Cheval a 43 ans et revient de sa tournée quotidienne dans la campagne, il trébuche sur une pierre curieuse, si curieuse qu'elle le motive à réaliser un vieux rêve, celui d'un palais incroyable, féerique, irréel !

 

Il va consacrer 33 ans, 10 000 journées, 93 000 heures de travail à sa création, inspirée par la nature, les cartes postales, les magasines illustrés qu'il distribue. Il achève son palais à l'age de 76 ans, moqué par les uns, critiqué par les autres avant d'attirer les curieux et les premiers visiteurs. Peu de temps après sa mort, dans les années 30, c'est le monde des artistes qui découvre cette œuvre unique et la reconnaît comme œuvre d'art totale.

 

 

bigousteppes palais idéal

  

 

Lorsque nous arrivons, nous sommes chanceux d'être peu nombreux dans l'enceinte du palais. Je le savais étonnant, fantastique, féerique, mêlant des influences celtiques, asiatiques et orientales mais je ne l'imaginais pas si grand, si accessible, je ne pensais pas pouvoir en explorer autant de recoins, je ne pensais pas pouvoir l'admirer avec personne autour. 

 


 

Le ciel est bleu, il fait bon, on passe et repasse dans les tunnels, dans les petits escaliers, on découvre de fabuleuses colonnes, des petits mots, d'étonnantes statues.

 


Son travail est admirable, son histoire touchante et nous prenons cette visite comme une leçon de vie nous confirmant à nouveau "qu'on ne nous a pas mis des rêves dans la tête juste pour faire joli" !

 

 

 


 

Aujourd'hui nous avons pris la direction des Alpes sous un beau ciel bleu, on vous raconte ça très vite!

 

 

A bientôt et merci pour vos petits mots.

 

Commentaires: 5
  • #5

    régine (vendredi, 15 mars 2019 11:07)

    très belles images bonne route et bisous à vous trois et surtout à Enzo.

  • #4

    Vins' (jeudi, 14 mars 2019 10:10)

    Coucou ! Vraiment étonnant ce palais, son histoire et ses formes. Hâte de voir de nouvelles photos commentées. Bonne route Les Amis !

  • #3

    Carole, Mimi et Louis (mercredi, 13 mars 2019 13:57)

    Coucou les copains,
    Le périple commence avec une bien belle visite! Je crois qu'on va encore découvrir pleins de superbes lieux en vous suivant derrière notre ordi...
    Bon vent à vous 4!
    Bisous

  • #2

    Kawa (mercredi, 13 mars 2019 13:06)

    Tellement heureuse de pouvoir vous suivre dans de nouvelles aventures <3 belle route à vous, profitez de chaque moment, des bisous !!

  • #1

    Les Garrault-Messé (mardi, 12 mars 2019 21:42)

    Bon voyage et découvertes les amis ! A très vite pour tout nous raconter en détails ;-)
    Bises