>> POLOGNE <<

CARTE POLOGNE BIGOUSTEPPES ROUTARD
Cliquez sur la carte pour relire notre balade en Pologne de 2012

12 juillet 2019: Les mines de sel de Wieliczka

 

La Pologne nous l'a connaissons un peu, rien qu'un peu, souvenez vous en 2012, nous avions parcouru le nord du pays en direction de Berlin !

 

Nous avons quitté les Hautes Tatras sous la pluie dans l'espoir de retrouver le soleil, la frontière n'avait qu'un panneau bleu étoilé pour nous souhaitez la bienvenue et nous nous sommes posés le temps d'une journée à quelques kilomètres au sud de Wieliczka (prononcez viélichka).

 

 

Inscrites depuis 1978 au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, les mines de sel de Wieliczka datent du 13eme siècle.  

 

L'ensemble des mines comprenant 9 niveaux ( jusqu'à moins 327mètres) et 300 kilomètres de galeries, la visite est obligatoirement guidée.

Le développement de l'activité touristique a dépassé celui de l'exploitation minière dans les années 1990, avec plus d'un million de visiteurs chaque année !

 

 

Nous sommes tous équipés d'un dispositif audio avant d'entamer notre descente jusqu'au premier niveau : 360 marches de bois qui finissent par nous donner le tournis !!

 

MINE POLOGNE BIGOUSTEPPES ESCALIERS
vue d'en haut

 

La guide nous explique où nous sommes, où nous allons, notre groupe compte 34 personnes (oui ça fait beaucoup de français d'un coup)!

 

Nous allons parcourir trois kilomètres (à peine 1% des galeries) et descendrons jusqu'au niveau -3.

 

Nous découvrons le travail des mineurs à travers des reconstitutions autour des outils et machines de l'époque, nous apprenons comment des chevaux étaient amenés jusqu'au fond de la mine pour aider les hommes à acheminer le sel jusqu'à la surface mais le plus étonnant reste d'être entouré de sel, du sol au plafond. Les galeries sont faites de sel à la couleur grise et à l'aspect lisse comme du marbre, mais aussi de rondins de bois, tellement de bois qu'ils en ont rasé les forêts environnantes au fil des siècles ! 

 

SOURCE: https://www.minedeselwieliczka.fr/
SOURCE: https://www.minedeselwieliczka.fr/

 

Les mineurs étaient aussi de fabuleux artistes autodidactes et de fidèles croyants, tout au long du parcours, entre les salles taillées dans le sel, ils ont créé de petites chapelle et d'étonnantes statues en cristaux de sel.

  


 

La plus grande d'entre-elles mesure 12 de haut, sa réalisation nécessita plus de 30 années d'efforts et l'évacuation de 20 000 tonnes de sel, puis des sculpteurs professionnels sont venus tailler les blocs salins. Même les lustres sont immenses et uniquement décorés avec des cristaux de sel.  

 

La visite se termine en passant par le large couloir menant au grand restaurant, puis retour au niveau 0 par un tout petit ascenseur à la décoration esprit « machine à laver ». 

 

 

Trop près de Cracovie pour passer à côté, nous avons pris la direction de l'ancienne capitale polonaise sous un ciel gris.

 

Moins connus que les grandes villes alentours, Cracovie (Krakow en polonais) se visite facilement à pied ou en vélo. Son centre est quasiment piéton et la ville est pourvue de nombreuses pistes cyclables !

  

Le lendemain, nous avons donc commencé notre découverte par la place du marché, la plus grande place médiévale d'Europe, immense avec ses 200m². On ne s'attendait pas à trouver tant de monde mais c'est vraiment très très fréquenté: il y a plein de cafés, de boutiques, de pigeons et des calèches trimbalant les touristes sur les pavés....

 

cracovie pologne bigousteppes
la basilique depuis la hall aux draps

 

L'ancienne Halle aux draps du 14e siècle nous rappelle un peu Venise. A l'époque, elle abritait un grand marché aux tissus, aujourd'hui, on peut surtout y acheter des souvenirs et beaucoup de « made in china », mais on peut tenter d'imaginer l'ambiance qui pouvait y régner.

 

 

Je suis entrée sur la pointe des pieds dans la Basilique Mariacka, pas forcément exceptionnelle bien que peu commune avec ses deux tours différentes, mais qui éblouit les croyants comme les athées par ses décors intérieurs grandioses et son plafond étoilé.

 

 

Nous avons pris les rues au hasard jusqu'au château de Wawel puis nous nous sommes baladés en vélo dans l'agréable parc des Planty : la ceinture des jardins entourant le vieux Krakow construite sur les anciens remparts...

 

bigousteppes rue cracovie pologne

 

Entre les rives de la Vistule et le vieux Cracovie, nous arrivons dans le quartier juif de Kazimierz. Des 78 000 habitants avant la seconde guerre mondiale, environs 4000 juifs sont revenus (les autres envoyés à Auschwitz (à 1 heure de là) ou dans les camps de travail forcé), aujourd'hui la communauté juive ne compte plus que quelques centaines de personnes à Kazimierz.  

 


bigousteppes cracovie

 

Après de longues années mis de côté, le quartier a retrouvé une seconde jeunesse... par les étudiants et artistes qui y trouvaient des logements à bon prix mais surtout après le tournage du film « La liste de Schindler » (Spielberg). Il est possible de visiter les lieux du film et des endroits plus historiques à Cracovie mais avec Enzo, nous avons préféré la balade colorée...

 

bigousteppes street art

 

Nous avons terminé notre journée à l'est de la ville, aux lacs de Zakrzowek: deux lacs créés en 1990 sur une ancienne carrière calcaire.

L'endroit est réputé comme étant l'un des meilleurs spots de plongée en Pologne, on peut aussi y faire de l'escalade, la baignade est censée être interdite mais ce jour là il y avait quelques rebelles en maillots de bain... Nous nous sommes contentés de nous y promener. Cracovie est une ville vraiment sympathique à laquelle on peut largement consacrer deux ou trois jours si l'on veut l'explorer hors des sentiers battus....

 

cracovie pologne bigousteppes zakrzowek

 

Le soir près de la Vistule, il ne faisait pas très chaud et il nous fallait choisir entre le nord et le sud....

 

A très vite!! ;)

 

Commentaires: 0