>> Albanie <<

Il y'a des pays que l'on découvre au mauvais moment, l'Albanie est de ceux là... Ceux qui ne font que regarder les images, ne verront que le mauvais côté, ceux qui prennent le temps de lire nos blablas, comprendront combien nous avons regretté de seulement le traverser !

 

bigousteppes routard albanie balkans tour
source carte routard - cliquez pour agrandir -

23 avril 2019 : Du Lac Skadar à Kruja

 

Enzo était malade il y a deux jours, aujourd'hui c'est à notre tour. A l'heure de quitter le Monténégro, notre état ne s'améliore pas, celui du chemin non plus, nous sommes baladés par la route défoncée. Il y a des travaux partout, de plus en plus de projets inachevés, de constructions à l'abandon, de poules en semi-liberté, des carrières qui défigurent les montagnes avec des tas de détritus entre les cabanes de chantier...

 

bigousteppes routes montenegro

 

Une longue file d'attente se dessine, nous arrivons à la frontière... un fourgon allemand nous précède, un autre nous croise, un signe de la main, ils ne sont pas très joyeux, tout comme le temps. Devant nous des plaques « RKS » (République du Kosovo): les premières...

 

On nous prend nos passeports, On avance, on s'arrête, on avance... des enfants passent entre les véhicules en tendant la main et après un long moment, on nous rend enfin nos papiers : Welcome in Albania !

 

bigousteppes montenegro albanie balkans tour frontière

 

13h30 Après le Monténégro, j'ai l'impression d'être dans l'envers d'un décor de carte postale, il n'y a plus de paysage, nous traversons de petites bourgades qui se ressemblent, j'entends Enzo dire qu'il trouve une mosquée bien jolie puis Flo qui crie au dégoût d'une rivière de déchets.

 

Dans les jardins, une chèvre, un âne ou une vache est attaché à son poteau avec un bout de corde rafistolée, sur les toits des maisons ils ont perché le ballon d'eau chaude, certains improvisent une station de lavage auto devant chez eux sous une tonnelle ou sur les bas côtés de la route, le drapeau albanais: un aigle à deux têtes noir sur fond rouge, flotte partout...

 

bigousteppes route albania balkans tour mercedes
bigousteppes albanie balkans stqtion service maison rose

 

Le trafic est dense sur la route qui mène à la capitale Tirana alors nous choisissons la côte, il paraît que la Lagune de Patok a de petits airs de Camargue, où la mer, la terre et les marais se confondent et où l'on peut observer beaucoup d'animaux. La route qui y mène est un peu compliquée et le site est très mal indiqué :

 

bigousteppes camion mercedes route albanie

 

mais l'orage arrive, l'air est lourd et le vent s'y met... la lagune est aussi grise que le serait nos plages bretonnes avec ce temps...

 

 

J'ai du mal à trouver le charme du lieu entre les hôtels en ruines et de toute évidence, nous ne pourrons pas dormir ici !

 

bigousteppes lagune patok albanie pilotis

 

Nous rejoignons la route, qui en ce jour nous semble être un bordel sans nom, surpassant même les milliers de kilomètres que nous avons parcourus en Russie ! La voie rapide borde des échoppes, les piétons, les mobylettes, les charrettes, les voitures, les camions, tout le monde se faufile dans le trafic. En fin d'après midi nous arrivons à Kruja: une petite ville chère au cœur des albanais, c'est ici que Skanderberg (le héros national qui repoussa les armées ottomanes) établit la capitale de son royaume au milieu du XI siècle ! 

 

ALBANIE BIGOUSTEPPES ROUTES VILLE

 

On s'arrête sur un parking près du centre historique, nous sommes HS. Vivement demain...

 

BIGOUSTEPPES ALBANIE KRUJA

24 avril 2019 : Kruja - Gjirokastra

 

Nous n'avons entendu ni les chiens errants aboyer toute la nuit, ni l'appel à la prière de ce matin ( la majorité de la population est musulmane mais l'albanais est surtout nationaliste!)... Il fait beau, le soleil se lève derrière la falaise, tout est calme et tout le monde va mieux. Ce matin, nous voyons l'Albanie sous un nouveau jour.

 

 

Je pars faire quelques provisions avec Enzo, nous traversons le petit bazar, nous retirons nos premiers lek (1€ = 120 lek), je m'étonne de ne voir que des hommes dans la rue, on achète quelques fruits et nous apprenons notre premier mot d'albanais : falimendelit (merci). Il semblerait que les touristes ne se promènent qu'entre le château et les vendeurs de souvenirs. Alors, nous nous faisons inviter dans quasiment toutes les boutiques de la ruelle, juste pour voir si on ne veut pas ci ou ça, juste pour nous demander dans un anglais approximatif d'où nous venons et pour rire gentillement de notre prononciation de l'albanais. On achète du pain dans une maison que nous n'aurions jamais envisagé être une boulangerie à deux amoureux du quatrième age et on rentre au camion.

 


 

Nous prenons la route en début d'après midi...

 

"Je vois des poules sur la pelouse du stade municipale, une forêt bleue de sacs poubelles et brillante de verre pilé , je vois des jeunes tenir des stands de tabac à rouler, une mamy au foulard bariolé vendre quelques bananes, des flics se faire nettoyer leur bagnole Mercedes, j'entend Enzo énumérer les animaux abandonnés, je vois un cycliste avec un masque chirurgical, des anciens habillés comme si on était dimanche, des gens faire demi-tour sur l'autoroute." (extrait carnet de bord du 24 avril 2019)

 

Aujourd'hui je vois l'Albanie avec le sourire mais j'y vois toujours le bordel ! Je vois aussi le panneau indiquant la ville de « Fier » et rappelle au pilote que par là bas, les routes sont mauvaises, oui mais c'est par là qu'il me dit... 

 

ALBANIE BIGOUSTEPPES ROUTES CAMION CAMPAGNE

 

On quitte donc ce capharnaüm, cet air chaud et poussiéreux pour la campagne albanaise. Des pistes contournent un glissement de terrain, du bitume semble avoir été projeté sur la route, parfois la route s'affaisse tellement qu'on a deux étages sur une portion et ça amuse monsieur...

 

BIGOUSTEPPES ALBANIE ROUTE
 BIGOUSTEPPES ALBANIE ROUTE

 

Le paysage n'a plus rien à voir et on prend plaisir à l'observer...

 

 

Ici les gens travaillent dans leurs champs ou tentent de vendre des olives, du miel, des tresses d'ail, des ballons, des salades, du tabac, des géraniums...

 

 

En contrebas de la route, il y a parfois même quelques jolies surprises... Lorsque l'on fait abstraction des déchets...

 

 

On arrive à Gjirokastra, nous traversons la partie moderne en tentant de rejoindre le château mais c'est seulement après plusieurs demi-tours dans la ville que nous trouvons la route la plus simple : celle des bus ! On se gare sur le grand parking en bas des fortifications. 

 

 

GJIROKASTRA BIGOUSTEPPES ALBANIE

 

Nous faisons un petit tour avant la tombée de la nuit, les ruelles sont en travaux, pas de chance c'est encore le bordel...

 

 

mais les maisons aux toits de pierre ont un charme fou! 

 

gjirokastra albanie bigousteppes maisons pierre toit

 

Le coin est calme, nous dormirons ici...

 

GJIROKASTRA ALBANIE BIGOUSTEPPES

25 avril 2019: Gjirokastra - Grèce

 

Je ne sais pas si c'est le camion ou l'odeur des crêpes sur le parking, mais on nous regarde, on parle de nous, on entend dire « frances » à tout va et un petit papy reste nous observer. Ce monsieur à la veste bien ajustée (c'est fou comme les anciens sont tous bien habillés dans ce pays), c'est Kasaj qui se fait appeler Jimmy, professeur de français à la retraite. Les jeunes et les moins jeunes le saluent, nous partons boire un café en sa compagnie. On lui pose des questions sur l'Albanie, on échange sur la vie et je lui demande où sont passés les femmes ? Il rit en coin , ma question semble le gêner, il me répond que les femmes sont à la maison ou au travail... Nous lui promettons une carte postale de Bretagne à notre retour...

 

 

 

Nous nous baladons à nouveau dans la ville où les visages s'illuminent à chaque mot que l'on tente de prononcer en albanais, les gens sont gentils... 

 



bigousteppes albanie gjirokastra

 

On dépense nos derniers leks dans une petite pâtisserie où on laisse la dame choisir pour nous...

 

 

Je sais que nous passons à côté de jolies choses dans ce pays, je sais aussi que nous ne reviendrons pas ici, nous avons tous des aprioris et ce pays mérite vraiment que l'on balaye nos préjugés !

 

Le garde du parking met sa main sur le cœur en nous saluant...  de l'Albanie, nous retiendrons tout simplement les gens.

 

Direction la Grèce !

 

 

Commentaires: 1
  • #1

    Wecampontheroad (dimanche, 16 juin 2019 17:36)

    Bonjour nous y sommes alles 3 fois sur le chemin de la grece a part les ordures qui trainent et qui est un gros probleme nous n’avons que des bons souvenirs! Le paradis du 4x4 ..