>> Le retour <<

 

Nous quittons la Pologne sous le déluge et puisque nous avions découvert le nord il y a quelques années, nous choisissons la route du sud pour traverser la Tchéquie. Hormis quelques curiosités nous faisant sourire, nous roulons sans nous extasier du paysage jusque dans l'après midi. Nous arrivons dans la Moravie du Sud sous un ciel bleu, le temps parfait pour s'échapper en forêt quelques jours...

 

REPUBLIQUE TCHEQUE BIGOUSTEPPES GROTTES FORET
FORET GROTTE REPUBLIQUE TCHEQUE BIGOUSTEPPES

 

Nous avons fait une halte à Slavonice : une visite aux aurores quand tout le monde dort encore. J'y ai trouvé une petite place déserte, des arcades, des fresques et des devantures originales en plus des vendeurs de chinoiseries...

 

SLAVONICE BIGOUSTEPPES BALKANS TOUR

SLAVONICE REPUBLIQUE TCHEQUE BALKANS TOUR

 

En arrivant en Allemagne, nous étions déjà un peu comme à la maison. Nous avons passé deux jours de farniente face au Danube...

 

BIGOUSTEPPES DANUBE ALLEMAGNE
DANUBE MERCEDES ALLEMAGNE

 

Nous avons fait un léger détour pour marquer notre retour au pays, ce genre de détour qui ressemble à une tradition, avec des copains et du maroilles.

 

 

Puis nous avons suivi le littoral en profitant du soleil...

 

 

Sur le chemin vers la Bretagne, nous avons pu faire le bilan de cette aventure, de nos 5 mois de voyages...

 

Nous avons parcouru 17 000 kilomètres à travers 16 pays, nous sommes partis à la rencontre des Balkans, cette Europe méconnue qui mérite que l'on aille s'y perdre! 

 

 

La comparaison avec 2012 était forcée, évidente. Aujourd'hui, peu importe les kilomètres parcourus, nous ne sommes jamais en complète déconnexion. Ces applications qui nous facilitent la vie au quotidien ont changé le voyage, elles effacent les distances entre nous et nos proches, elles nous évitent presque de chercher des endroits pour la nuit, elles nous disent si il fera beau demain, elles nous montrent le chemin vers les incontournables.... mais qu'ils est bons de se laisser surprendre, d'aller là où les sites ne conseillent rien, de tenter de mélanger toutes les langues pour communiquer et réaliser que seul le rire est universel, de tracer chaque soir notre parcours sur la carte lorsque nous ne sommes pas restés rêver au même endroit...

 

 

Notre voyage de 2012 avait quelque chose d'initiatique, nous avions eu des épreuves, une longue route, c'était un grand rêve, au retour nous avions grandi! Cette fois, nous avons parcouru moins de kilomètres, pourtant nous en avons profité deux fois plus si ce n'est plus.

Notre "Balkans Tour" a confirmé nos choix de vie et ce besoin d'aller contre cette éternelle course après le temps!!

 

 

 

 

Merci de nous avoir suivi, Merci pour votre intérêt, vos visites et vos petits mots!

 

A bientôt pour de nouvelles aventures!! ;)

 

 

Commentaires: 0