Jusqu'aux Cinque Terre...

12 mars 2019: Hauterives - Briançon

 

Nous avons dormi non loin du Palais Idéal, nous profitons de la matinée ensoleillée avant de prendre la route pour Grenoble. J'ai à peine le temps de profiter du panorama que déjà, les tours de béton me cachent la vue sur les montagnes... On déjeune vite et on repart pour le Col de Lautaret (2058m).

 

bigousteppes montagnes

 

Vers les 17h, nous arrivons à Briançon. Je ne ferais pas de commentaires sur le bonheur d'Enzo de marcher dans la neige, faire des boules de neige et courir partout comme si il n'avait jamais vu un flocon, ni sur la façon dont nous avons craqué sur du fromage au détour d'un marché local, non je ne vous en parlerais pas. On s'arrête pour la nuit, dans un petit hameau, en contrebas de la cité Vauban de Briançon...

 

13 mars 2019: Briançon - Foresto

 

7h30, nous sommes bien matinal, on ouvre le volet de la capucine, j'ai envie de voir s'il a neigé... Personne ne me croit lorsque j'annonce les 4 ou 5cm de neige. J'aime ces petits matins où l'on est bien au chaud sous la couette avec la fenêtre ouverte, cela annonce toujours une belle journée...

 

 

Nous profitons de la neige à la station de Montgenèvre une bonne partie de la journée et nous prenons la route de la frontière.

 

Après deux kilomètres, nous traversons la copie de Montgenèvre côté italien. J'avertis vite le pilote que le vert des panneaux indique des autoroutes contrairement à chez nous et nous débarquons dans le trafic sans trop de transition.

 

Nous sommes dans la région du Piémont, J'imaginais des paysages semblables à la Suisse, des montagnes enneigées ou très vertes. En fait, il n'y a presque plus de neige de ce côté, lorsqu'il y a autre chose que la roche brute, la végétation est grillée. J'imaginais des chalets ou de petits villages et nous découvrons une région très industrialisée, de grandes carrières, des voies ferrées, des chemins grillagées et des tonnes de camions.

 

Et puis en cherchant de l'eau, nous arrivons à Susa, petite bourgade pleine de couleurs et de vie...

BIGOUSTEPPES ITALIE

 

Au loin le soleil se couche, le vent souffle fort et roule dans la montagne. On se pose près d'une petite école dans le village de Foresto.

 

14 mars 2019: Foresto - Lavagna

 

Le vent souffle encore en bourrasque mais le soleil est radieux... 

 

BIGOUSTEPPES ITALIE

 

Nous partons nous promener dans le village, où nous apprenons que Foresto est bien connu des amoureux de randos et via ferrata.

 


bigousteppes italie

 

La vue sur la vallée était insoupçonnée depuis la place du village, on observe les maisons, certaines abandonnées, le toit des plus anciennes est composé de grands morceaux d'ardoises très robustes...

 

bigousteppes italie ardoises

 

Il fait beau, il fait bon mais il est temps de partir vers le sud, les villes se font plus communes, seules les enseignes nous dépaysent. Flo choisit de ne pas contourner Turin et d'éviter l'autoroute. 

 

bigousteppes turin italie

 

Nous traversons donc Torino, tel un escargot, la maison sur son dos, se traînant entre les feux tricolores tous les 300 mètres... et nous avons continué de cramer du carburant pour rien en suivant le GPS qui nous faisait passer par des routes incongrues....

 


 

Forcément, l'après midi nous avons choisi de prendre l'autoroute pour rejoindre Gênes !

 

bigousteppes autoroute italie genes

 

La conduite à l'italienne n'est pas toujours basée sur le code la route, sans toutefois être comparable avec celle de nos amis russes... Il semblerait qu'il s'agisse d'avantage d'autogestion avec un principe fondamental, celui de ne pas gêner la circulation. Ils utilisent le klaxon pour avertir, pas comme nous et la police a l'air plutôt tolérante tant qu'il n'y a pas de véritable mise en danger de la vie d'autrui...

 

Notre affaire se complique à l'entrée de Gênes, d'innombrables tunnels et routes en colimaçon nous mènent presque au niveau de la mer, tout du moins au niveau du port immense. Certains bâtiments au ton chaud n'ont pas le temps de nous donner envie d'y faire une étape. On aperçoit le pont qui s'est effondré l'été dernier, c'est le choc ! Il ne reste plus que des portions tenues par les colonnes. J'imaginais un pont à l'écart des habitations, celui ci est vraiment dans la ville, je réalise la hauteur de l'ouvrage et imagine le vacarme et la peur que sa chute a engendré. Vous n'en aurez pas de photos, on poursuit notre route vers la mer: notre objectif du jour !

 

15 mars 2019: Lavagna - Levanto

 

Hier nous avons trouvé un petit parking à l'écart de la ville de Lavagna, en Ligurie. On a connu mieux, on a connu pire aussi...

 

BIGOUSTEPPES

 

Ce matin, nous découvrons la vue en nous promenant sur le parcours qui longe la plage. Il fait beau, presque chaud, la mer est agitée, le sable presque noir...

 

BIGOUSTEPPES ITALIE PLAGE LIGURIE

 

Aujourd'hui nous prenons la direction du Parc National des Cinque Terre. On prend une petite route de montagne pour rejoindre Levanto, une route étroite, déserte, traversant un décor asséché. 

bigousteppes montagne italie levanto

 

et puis nous arrivons à Levanto....

 

bigousteppes levanto montagne

 

Nous avions envisagé de nous poser dans un camping mais ils sont tous fermés en cette période, nous devons nous rabattre sur un énième parking (payant en plus) mais à deux pas de la gare.

 

Nous passons la fin de journée à parcourir le centre ville en vélo, faire des allers retours entre la laverie et le camion et préparer la journée de demain.

 

16 mars 2019: Levanto - Bocca di Magra

Ce matin, on se motive assez tôt pour prendre le train de 9h05. Nous avons opté pour les billets Cinque Terre à la journée afin de profiter de l'ensemble du parc mais surtout du transport en train et en bus à volonté toute la journée !

 

Le parc des Cinque Terre est composé de 5 petits villages inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, où le travail de l'homme et de la nature se marie à merveille. 

 

Ne disposant que d'une journée, nous décidons de faire l'impasse sur le village de « Riomaggiore » et arrivons de bonne heure à « Manarola », fondé au XII siècle, c'est le plus ancien des villages. En sortant de la station, il y a du monde, les habitants se motivent pour l'arrivée des touristes. 

 


 

Le soleil est déjà haut et rend difficile les photos depuis le joli point de vue qui fait face au village coloré.

 

bigousteppes cinque terre italie

 

On se promène le long de la mer agitée, des cactus et des agaves ont élu domicile dans les creux de la falaise...

 

bigousteppes cinque terre

 

On se perd dans les ruelles où l'ombre accentue les mystères.

 

BIGOUSTEPPES ITALIE CINQUE TERRE
BIGOUSTEPPES ITALIE CINQUE TERRE

 

Nous partons vers «Corniglia» à l'arrivée d'une colonie de chinois particulièrement enthousiastes.

 

 Le village de Corniglia est posé sur un rocher à pic sur la mer, à la limite d'un vallon couvert de vignobles. On y accède par la «Lardarina», une longue montée de 377 marches en brique pour laquelle nous préférons la navette (gratuite avec notre carte). 

 

BIGOUSTEPPES ESCALIERS CINQUE TERRE LARDARINA
( Pas Folle la guêpe!!)

 

Nous arrivons dans la ville, autrefois, l'une des résidences de la noblesse de Gênes.

 

bigousteppes cinque terre

 

A nouveau, nous parcourons les petites ruelles, peut-être moins charmantes mais aussi moins fréquentées qu'à Manarola, on découvre de jolis passages et des points de vue fantastiques sur la mer. 

 

bigousteppes cinque terre

 

Il fait chaud, on enlève nos vestes et on savoure le printemps à l'italienne. Enzo se régale de sa première glace artisanale et nous reprenons le train vers « Vernazza ». Avec son petit port et ses maisons enchevêtrées, accrochées à la colline, Vernazza serait la plus belle des Cinque Terre et on comprend pourquoi !

 

bigousteppes cinque terre

 

La grande rue nous mène à une petite place donnant directement sur la mer, de quoi nous souffler l'idée de nous poser en terrasse mais on préfère grimper dans les petits escaliers...

 

bigousteppes cinque terre italie

 

On passe sous de belles arcades, devant des portails sculptés et de grandes maisons d'hôtes. Les façades sont parfois peintes avec des moulures en trompe l’œil, toujours enduites en deux tons, jolis camaïeux de rouge, de jaune, d'orange ou de rose, tout en harmonie !

 

bigousteppes

 

On apprécie la première partie du village avant de choisir un petit bistrot à la carte minimaliste, gage de qualité nous permettant de déguster nos premières pizzas italiennes à l'écart du défilé des touristes. Après cette pause bien méritée, on repart admirer la mer avant de reprendre le train. Il est seulement 15h00, nous nous arrêtons à "Monterosso" avant de rentrer au camion.

 

bigousteppes

 

Connaissant la réputation du plus grand des villages, je regrette presque de ne pas avoir commencé par Riomaggiore mais c'est ainsi. Nous arrivons donc à Monterosso, il fait 22°C, certains se baignent sur la grande plage. Nous découvrons le centre historique. Celui ci est séparé de la partie moderne de la ville par les vestiges d'un château. La petite place est sympathique, les venelles colorées à souhait mais on ne retrouve pas ce que nous avons tant aimé à Manarola ou Vernazza. 

 


bigousteppes monterosso

 

16h00 Il est l'heure pour nous de rentrer au camion pour éviter de payer une journée supplémentaire, nous quittons Levanto par les chemins tortueux grâce au gps et nous arrivons en Toscane, dans le Parc Naturel Alpi Apuane, ce soir nous dormirons à Bocca Di Magra.

 

A tout bientôt et merci pour vos petits mots !!!

 

Commentaires: 5
  • #5

    Vins' (mardi, 19 mars 2019 20:05)

    Coucou ! Magnifiques ces photos !!! génial !! au fur et à mesure de ma lecture, j'ai bien crû que vous n'aviez pas mangés de pizza, mais si !!! les meilleures sont italiennes bien sûr ! bonne route !!! bisous

  • #4

    Chantal er Jean Claude MONNERIE (mardi, 19 mars 2019 14:31)

    Bonjour les Baroudeurs ���
    Très beau début de voyage, merci de nous faire profiter de ce beau parcours avec ces superbes photos!
    Profitez bien et au plaisir de vous lire.
    Bisous depuis Pra Loup où il fait beau soleil tous les jours...��⛷�☃️

  • #3

    Antoine (lundi, 18 mars 2019 01:25)

    Hello :) Je vois que tout se passe bien pour vous.
    On a prévu de visiter les Cinque Terre cet été. Merci pour cet avant goût très joliment illustré !

  • #2

    Martial (dimanche, 17 mars 2019 21:10)

    Super de voir que vous faites toujours de la route avec le 711 ! Ça fait plaisir !

  • #1

    Marraine et tonton (dimanche, 17 mars 2019 20:59)

    Bonjour les bretons, partis seulement depuis 8 jours et déjà vous nous faites voyager avec vous avec les magnifiques photos, superbes paysages, Enzo doit se régaler et bien dormir la nuit après s'être bien dépensé tout au long de la journée.
    J'espère que tout se passe bien avec vous, bonne continuation, bonne route et profitez pleinement.
    A très bientôt on vous embrasse, gros bisous.
    Marraine et tonton Rico