Péloponnèse - Partie Ouest

carte bigousteppes grèce
carte source google - cliquez pour agrandir -

Du 1er au 07 mai 2019: Jusqu'à Koroni

 

Nous quittons l'île de Leucade sous la pluie. Jour férié en France comme en Grèce, nous en profitons pour faire un peu plus de kilomètres que d'habitude. En direction du sud, nous traversons des champs d'oliviers et je m'extasie devant la quantité de coquelicots, on surprend des cigognes, on passe de petits villages un peu désert où tout le monde a un vieux pick-up Toyota, on achète du miel et de l'huile d'olive...

 

BIGOUSTEPPES GRECE ROUTE
COQUELICOTS FLEURS CHAMPS BIGOUSTEPPES GRECE

 

Le soir on se pose non loin de Patras, le ciel ne se dégage qu'au coucher du soleil...

 

patras grèce bigousteppes montagne péloponnèse

 

Le lendemain: réveil avec le soleil... nous passons de l'autre côté de la montagne et nous arrivons à Antirion.

  

"il en faut peu pour être heureux"
"il en faut peu pour être heureux"

 

 

Nous aurions pu prendre l'autoroute et passer sur le superbe pont suspendu reliant la Grèce continentale au Péloponnèse, mais nous avons le temps pour économiser une dizaine d'euros et prendre le bateau jusqu'à Patras...

 

PONT PATRAS MER BIGOUSTEPPES BALKANS GRECE

 

Nous suivons la côte pour découvrir les gorges de Vouraïkos. Il paraît qu'un vieux train à crémaillère offre des panoramas exceptionnels jusqu'à Kalavryta. Bon apparemment il est vraiment vieux vu qu'il est en panne, alors nous suivrons la voie ferrée par la route.

 

 

Le vendredi, nous sommes partis voir Olympie : berceau des jeux olympiques.

 

Il est conseillé de visiter l'un des musées de la ville afin de mieux comprendre le site antique. Nous choisissons le musées archéologique où l'on découvre des poteries, des casques, des outils et des bijoux; mis à jour lors des fouilles, puis des pièces plus imposantes comme les grands blocs de pierre qui reposaient sur les colonnes à l'entrée des temples ( appelés métopes ) et de nombreuses statues.  

 

BIGOUSTEPPES GRECE OLYMPIE MUSEE
BIGOUSTEPPES MUSEE OLYMPIE GRECE

 

Enzo s' intéresse, fait le lien avec l'un de ses livres, pose des questions et s'étonne avec nous de la taille des anciennes constructions.

 

Quelques centaines de mètres plus loin, nous arrivons dans une grand parc arboré dont l'accès est compris dans le prix de notre billet.

Je n'imaginais pas le site antique aussi vaste.

 

 

BIGOUSTEPPES GRECE BALKANS OLYMPIE SITE ANTIQUE RUINES

 

La visite préalable du musée nous permet de visualiser l'emplacement des statues, la dimension des temples, l'organisation des jeux et l'allures de l'ensemble des bâtiments disparus. On apprécie la lumière de fin de journée et le nombre réduit de visiteurs comme lorsque nous avons visité le Palais Idéal du Facteur Cheval.

 

olympie grèce péloponnèse bigousteppes site antique

 

Je craignais une visite un peu barbante pour nous comme pour Enzo, mais il en faut peu pour comprendre l'intérêt du lieu pour les grecs et l'UNESCO. On a du mal à imaginer le temps qu'il a fallut pour construire tous ces édifices à l'époque, puis pour les mettre à jour à nouveau avec suffisamment de délicatesse pour ne pas altérer les vestiges : Un travail de titan !

 


 

Le site d'Olympie recevait les jeux tous les 4 ans, c'était l'une des fêtes les plus importantes de l'antiquité, elle durait seulement 5 jour mais c'était l'occasion pour les cités de toute la Grèce, de respecter une trêve d'un mois ! On estime que les jeux ont été organisé durant au moins un millénaire avant d'être interdit en 393 par Théodore I . En 426, c'est Théodore II qui fit détruire tous les temples de la ville d'Olympie. Les tremblements de terre et le temps ont fait le reste !

  

SITE ANTIQUE OLYMPIE GRECE BIGOUSTEPPES PELOPONNESE

 

Les jeux ont été « ressuscité » en 1896 par Pierre de Coubertin et aujourd'hui encore, la flamme olympique est allumée ici, avant d'être portée jusqu'à la ville organisatrice.  

 

BIGOUSTEPPES SITE ANTIQUE OLYMPIE GRECE PELOPONNESE

 

Le samedi 4 mai, nous avons à nouveau cherché de quoi remplir notre bouteille de gaz, sans succès et ce, jusqu'à Pilos : notre étape du jour. La pluie s'est invitée au moment où l'on se baladait dans le centre ville alors on a décidé de chercher un endroit pour la nuit...

 

 

bigousteppes grece pylos

 

Nous sommes aller voir le lagon de Giolova où les oiseaux étaient déjà partis pour d'autres contrées et on a trouvé un coin fait pour nous, dans un petit chemin donnant sur une plage recouverte de bambou flotté...

 

 

bigousteppes bambou pylos plage grèce péloponnèse

 

Le problème (qui en vrai n'en est pas un) c'est que ce petit bout de plage est devenu l'un des spots que nous ne voulions plus quitter... Et oui, en Grèce, il y a partout des endroits où l'on peut rester calé une semaine si le temps est de la partie, si en plus on a le plein d'eau et qu'un village est accessible en vélo, c'est foutu...

 

 

Alors, on a joué les Robinson, on a fait des cabanes, on a planté le drapeau breton, on s'est baigné, on s'est fait attaqué par des moustiques, on a pris des coups de soleil, on a fabriqué un paillasson en bambou, on a condamné le store extérieur pour le reste du voyage et on a même pris le temps de ne rien faire !

 


 

Quelques jours plus tard, quand il a commencé à faire gris, on a bien fini par s'en aller et nous avons retrouvé le soleil dans la baie de Messeni:  une côte magnifique. 

 

 

On s'est arrêté à Koroni, un petit port plein de couleurs, d'escaliers blancs, de pissenlits et encore de coquelicots...

 



bigousteppes grèce péloponnèse balkans koroni maison escaliers

 

Et puis tout en haut, il n'y avait pas de château (ça change) mais un petit portail qui donnait sur le couvent « Timios Prodomos » et on est rentré.... là bas il y avait des nonnes qui vendaient des petits riens , elles nous ont offert des loukoums, on a traversé l'un de leurs jardins, celui qui te rappelle le jardin de ta mamy avec une bonne odeur de roses, à l'ombre des orangers et des oliviers, on a croisé des moutons et on est grimpé jusqu'en haut pour avoir une vue sur la baie, sur le monastère et aussi sur le linge noir sur la corde à linge...

 

 

bigousteppes peloponnèse koroni monastère

 

Et puis nous avons repris la route, toujours en direction du sud, à travers les montagnes...  on vous raconte ça la prochaine fois ! A très bientôt !

 

Commentaires: 1
  • #1

    Yves (dimanche, 26 mai 2019 22:15)

    Vous nous faites rêver ...