Cuisine russe: 1ere partie

La cuisine russe tire sa richesse, et donc sa variété, de l'immensité du pays et des nombreuses cultures qui la composent.

 

Les russes aiment voir leur table couverte de nourriture, de l'entrée au dessert. Cela se fait moins aujourd'hui mais à l'origine, on déposait tous les plats du repas sur la table avant de commencer, afin que les maîtres de maison profitent des invités.

 

Il y'a des entrées froides et des entrées chaudes. On connaît bien les blinis accompagnés de saumon, mais l'entrée traditionnelle reste la soupe, plus particulièrement appelée Borchtch.

 

Il s'agit d'un potage slave habituellement à la betterave.

 

(photo google)
(photo google)

En entrée on peut également servir des pirojki. Cuits ou frits, ce sont de petits pains fourrés de viandes, de légumes ou de fromage qui peuvent aussi accompagner le plat.

 

Ici garnis de pommes de terre et de boeuf:

 

Pour réalisé vos pirojki à la viande, il vous faut:

 

Pour la pate :

  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre en petits dés
  • 1 oeuf
  • 3 cuillères à soupe d'eau
  • 1 pincée de sel
  • un oeuf battu avec un peu de lait pour dorer et coller

 

Pour la farce à la viande :

  • 300 g de viande hachée (crue ou cuite)
  • de l'huile, un peu de beurre
  • 2 gros oignons hachés
  • 2 oeufs durs mimosa
  • 2 gousses d'ail
  • sel, poivre
  • éventuellement un peu de riz cuit (100 g)

 

*Dans un récipient, mettez un peu de farine . Ajoutez au centre la moitié du beurre en petits dès, l'oeuf, l'eau et le sel. Travaillez la pate en ajoutant le reste de farine et le reste du beurre.  La pate doit être molle. Laisser reposer une heure.

*Pendant ce temps...Faites fondre  les oignons hachés dans un mélange beurre/huile, ajoutez la viande.

*Versez dans un saladier, ajoutez l'ail haché, éventuellement le riz cuit, sel/poivre, les oeufs mimosa, mélangez bien. Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.

*Préchauffez votre four à 250° (th7/8)

*Etalez finement la pate, avec un emporte pièce, un verre ou un bol, découpez des ronds de 8 à 10 cm maxi. Avec les chutes, refaites une boule et recommencez l'opération 

*Dans chaque cercle, déposez la farce, repliez en deux et collez les bords avec l'oeuf battu

*Vous pouvez donner une petite forme ourlée avec les doigts ou une fourchette. Passez le reste de l'oeuf au pinceau sur chaque pirojok pour qu'ils soit dorés.

*Déposez les pirojki sur une plaque avec du papier de cuisson.

*Enfournez pour 5 à 7 mn puis baissez le four à 210° et laissez cuire encore 5 à 7 mn. les pirojki sont prêts dès qu'ils sont dorés et sont bien meilleurs chauds ! Ils se congèlent très bien et pour les faire réchauffer, mettez les encore congelés dans le four sans préchaffage,  four à 180° et laisser 5 à 7 mn quand que la température est atteinte

 

source

 

 

Pour accompagné le plat principal, les russes aiment utiliser la farine mais aussi les graines. Dans les épiceries, du célèbre Goum de Moscou...

 

Au "prodoukti" de Sibérie...

il y a un choix hallucinant... en sachet ou en vrac...

 

 

photo google
photo google

Très facile à digérer et sans gluten, il y a par exemple les graines de sarrasin. On les lave comme du riz rond et on les fait cuire dans un volume d'eau bouillante.

 

On obtient ceci...

photo puzzlen
photo puzzlen

Cuites dans l'eau ou le lait, base salée ou sucrée, elles sont utilisées partout et à presque tous les repas!

 

L'une d'elles est la grechnévaia kacha dont nous avons rapportés quelques paquets :)

 

Elle se présente ainsi...

photo puzzlen
photo puzzlen

Pour faire descendre tout ça (et encore ce n'est pas fini), il y a le thé, la boisson favorite du pays devant la vodka, mais on vous en parlera plus tard.... une autre boisson appréciée, le Kvas. Sorte de bière légère, peu alcoolisée, peu pétillante et à base de seigle.

 

On en trouve dans les supermarchés, en grande bouteille...

 

 

mais surtout dans les rues, sur les grandes places ou sur les routes, servies au verre ou à la bouteille, pour quelques roubles.

Ce n'est pas mauvais et très rafraichissant, mais il est troublant de boire une bière à l'odeur de pain. Si il y a des intérressés, nous essayerons de trouver la recette pour en fabriquer soi même comme les russes!

 

 

Cuisine russe: seconde partie

les chachliks:

 

En Russie, dans le Caucase et en Asie centrale, le chachlyk (Шашлык) est une véritable tradition : spécialité culinaire de type brochettes kébab à base de viande marinée et grillée au barbecue

 

Généralement à base de viande de mouton, on peut trouver des chachlyk au bœuf, au chevreau ou encore au poulet, voire même au poisson. L’important réside dans la marinade, idéalement préparée la veille au soir, et dont la recette appartient à tout un chacun, secret ancestral jalousement gardé. Ainsi, si celle-ci se prépare généralement à base de vinaigre, huile, sel et poivre, certains préfèreront remplacer le vinaigre par du vin, d’autres ajouteront un peu d’ail, voire quelques herbes…

 

 

Chachlik dans l'altai
Chachlik dans l'altai

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Rechercher sur le site: